DOSSIER
Septembre-Octobre 2019
Archives départementales

Bienvenue en salle de lecture

Contrairement aux préjugés, c’est un lieu très fréquenté. Certains partent à la recherche de leurs ancêtres, d’autres se renseignent sur l’histoire de leur village. Les enfants découvrent et les passionnés d’histoire fouillent ! Il y a mille et une raisons d’entrer en salle de lecture.

Silence ! Ici, le public est plongé dans l'étude de documents anciens. Meriem et Romain, étudiants à l'École nationale supérieure d'architecture de Saint-Étienne, rejoignent la salle de lecture des Archives départementales de la Loire, blocs-notes et crayons à papier en main. « Les stylos risquent de tacher définitivement les originaux, alors que le crayon à papier peut être gommé », rappelle Frédéric Beth, président de la salle de lecture. Cet espace est ouvert gratuitement et accessible à tous. Certains visiteurs viennent d'ailleurs parfois de loin, comme ces ressortissants chinois, qui ont découvert sur place que leurs aïeuls travaillaient aux Forges et Aciéries de la Marine à Saint-Chamond...

À LA CONQUÊTE DU PASSÉ

Meriem et Romain, eux, viennent chaque jour depuis deux semaines. Dans le cadre de leurs études, ils mènent d'actives recherches sur l'unité d'habitation Firminy-Vert, oeuvre de l'architecte Le Corbusier. « On découvre des faits marrants, voire croustillants ! » racontent-ils en choeur. Les agents prodiguent des conseils au public ou partent dénicher les documents désirés. Si une partie des registres d'état civil ou paroissiaux et des recensements de population est numérisée, la majorité des archives doit en effet être retrouvée parmi 35,8 km linéaires de rayonnages ! Des particuliers mais aussi des généalogistes, chercheurs, ou autres professionnels viennent ici en quête d'informations liées à des histoires individuelles ou collectives. « En général, je trouve ce que je ne cherche pas », commente un historien en quête d'exclusivités. D'autres tentent de mieux connaître leurs proches. « Grâce aux dossiers d'archives, je vois comment mes ancêtres ont vécu. J'ai même découvert des choses surprenantes sur ma famille », témoigne Bernard Didier, amateur de généalogie. Mais tout n'est pas communicable, à l'image de certains dossiers d'aide sociale à l'enfance. Les services du Département peuvent alors accompagner les demandeurs ou descendants dans leurs démarches. De quoi permettre à chacun d'approfondir les repères familiaux, historiques et sociaux dont il peut avoir besoin pour s'épanouir.

DES ATELIERS GRAND PUBLIC

Les Archives départementales proposent des ateliers de découverte et d'initiation à la recherche, gratuits et ouverts à tous. Prochaines sessions :

Coulisses des Archives
Le 11 octobre 2019 de 14 h à 16 h
Cette visite commentée des Archives départementales se termine en salle de lecture et en salle des inventaires, où vous pourrez poursuivre vos recherches.

Premiers pas en généalogie
Le 18 octobre 2019 et le 7 février 2020 de 14 h à 16 h
Découvrez les différentes sources d'information, accessibles en ligne ou en consultation sur place, pour constituer un arbre généalogique et aller plus loin dans vos recherches.

+ D'INFOS ET PROGRAMME COMPLET
www.loire-archives.fr
Ateliers sur réservation
(nombre de places limité) :
04 77 93 58 78 - archives@loire.fr

Bonus WebVOUS AVEZ DES ARCHIVES PRIVÉES ?
QUELQUES CONSEILS

Documents écrits, lettres, affiches, photographies, collections de cartes postales... Vous possédez des archives concernant le département ? Sachez qu'il vous est possible de les confier aux Archives départementales de la Loire, qui s'engagent à les classer, à les inventorier et à les communiquer. Les archives d'origine privées présentent en effet un intérêt majeur pour la connaissance historique.

Pour remettre vos archives, vous pouvez effectuer soit un don, soit un dépôt pour rester propriétaire de vos archives, soit un legs.

Plus d'infos

Crédits photos : Fabrice Roure, Hubert Genouilhac

Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +