facebook-logotwitter-logorss-logoinstagram

Concert , Théâtre

Akropercu

Le 20 février 2020
«On se détend et on en sort pétillant I.»
Acrobates des rythmes. ces quatre musiciens-comédiens nous font découvrir une percussion virtuose certes. mais surtout joyeuse, inventive, hilarante et sans tabous. Complètement frappes, ils sont capables de tout : exécuter un Haka de kt Blacks sur une grosse caisse symphonique. jouer un concerto pour brosses à dents, groover sur des casiers de bière à ta santé des Village People. swinguer sur une partition de pompes à vélo au nom d'un jazz antidopage.
Détourner les objets de leur fonction première. ou détourner les instruments de Leur registre habituel : rien ne résiste à leurs gaffes magnifiques. ni à leur poésie.
Invité à mettre en scène ce drôle de délire à la belge, Kamel Benac des Poubelles Boys n'a pas résisté non plus
Lieu : L'Échappé
Adresse : 17 Avenue Charles de Gaulle
Commune : Sorbiers
Téléphone : 04 77 01 11 42
Tarif : Gratuit pour les moins de 12 ans. 14 € Plein tarif
10 € Tarif fidélité
7 € Tarif réduit (Étudiants, -18 ans, RSA, Handicapés, chômeurs, bénéficiaires de l'épicerie sociale, sur justificatifs)
Abonnement 51 €
Carte de fidélité 5 €.
Organisateur(s) : Sorbiers Culture
Téléphone : 04 77 01 11 42
Date(s) : Jeudi 20 février 2020 Ouverture le jeudi de 20h à 21h15.
jeudi 20 février 2020

Comment y aller ?

Apidae
Mise à jour le 03/07/19 par Saint-Etienne Tourisme Signaler une erreur
Version imprimable - Nouvelle fenêtre Envoyer à un ami Haut de page :


Lancer une nouvelle recherche :

Toutes



Actualités
ENVIRONNEMENT
Inauguration du sentier découverte handicap de Lespinasse

Le président Georges Ziegler, le vice-président chargé de l’environnement Daniel Fréchet et la vice-présidente chargée des personnes handicapées Annick Brunel ont inauguré le 9 octobre dernier le sentier découverte handicap de la forêt départementale de Lespinasse.

AIDE AUX COMMUNES
Le bourg de Juré inauguré

L'inauguration a eu lieu samedi 5 octobre en présence du président du Département Georges Ziegler.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de "cookies" et autres traceurs. En savoir +